2 256 805 visites 12 visiteurs

Régional 1 : Julien Araujo, un quadruplé pour rêver de la montée ?

6 avril 2022 - 11:42

La Voix Du Nord  Pierre-Louis Käppeli  - Photo Geoffrey Lemaire  Publié: 6 Avril 2022

L’attaquant tourquennois (35 ans) a marqué quatre buts, ce dimanche, dans un match très accroché face à Hazebrouck (4-3). Le meilleur buteur de Régional 1, qui rêve de la montée, ne s’en contente pas. Son entraîneur non plus.

 

Au moment de demander à l’entraîneur de Tourcoing, Carlos Da Cruz, ce qu’il avait pensé de la performance dominicale de son buteur, Julien Araujo, on s’attendait à une série de compliments. Mais l’exigence du coach a pris le dessus sur la fierté. « Je suis un petit peu déçu parce qu’il aurait pu en mettre un ou deux de plus, lance Da Cruz. Il a loupé un but tout fait en fin de rencontre, c’était vraiment une grosse occasion. »

 

Pas de quoi surprendre le premier concerné. « Je ne suis pas étonné qu’il vous ait dit ça, sourit Julien Araujo. Il y a quelque temps, il me disait : “Tu es à 12 buts, tu devrais être à 24”. Il est très exigeant mais on a besoin de ça. Je sais moi-même que j’aurais pu en mettre plus. »

 

Même s’il n’en a pas (encore) mis 24, l’attaquant tourquennois compte 16 buts depuis le début de la saison de Régional 1. Un total qui fait de lui le meilleur buteur de la poule B. Mieux : personne n’a inscrit plus de buts que lui sur l’ensemble des trois poules de R1 dans les Hauts-de-France.

 

 

« Quand vous avez le meilleur buteur avec vous, ça fait automatiquement peur »

« Bien sûr que c’est une fierté d’être le meilleur buteur, reconnaît-il. Je suis très compétiteur, j’ai horreur de perdre. Je suis content parce que j’ai passé des moments difficiles ces trois dernières saisons au niveau privé. Je n’ai rien lâché et je suis un peu récompensé de mes efforts. »

 

Ses efforts, Carlos Da Cruz est le premier à les souligner. « C’est quelqu’un qui est très exigeant avec lui-même, détaille-t-il. C’est un exemple pour tout le monde dans le travail, l’assiduité et la ponctualité. » Une arme de poids pour l’ancien technicien de Wasquehal et de Croix. « Quand vous avez le meilleur buteur avec vous, ça fait automatiquement peur, se réjouit-il. Je ne vais pas dire que c’est l’homme à abattre, mais en tout cas à museler. »

 

« Si je dois choisir entre finir meilleur buteur et monter, je choisis la montée »

Pour le moment, peu d’équipes sont parvenues à réduire son influence sur les performances de l’US Tourcoing. Avec un tel buteur, les Tourquennois peuvent croire à la montée : ils comptent actuellement 29 points, autant que Lambres, le leader de la poule B, et son dauphin Arras.

 

« Si je dois choisir entre finir meilleur buteur et monter, je choisis la montée, affirme Julien Araujo. Tourcoing m’a ouvert les bras dans un moment compliqué de ma vie. Quand je suis arrivé, ils étaient en CFA2 [désormais National 3]. Le minimum, c’est de leur rendre la monnaie de leur pièce et de retrouver ce niveau. » Du haut de ses 35 ans et de sa grande expérience, l’attaquant a le sens du partage et du collectif. Les mots de Carlos Da Cruz n’y sont sans doute pas pour rien.

Commentaires

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 ES LAMBRES 41 22 11 8 3 0 50 16 0 34
2 ST AMAND FC 39 22 10 9 3 0 42 17 0 25
3 HAZEBROUCK SC 39 22 11 6 5 0 44 27 0 17
4 US TOURCOING 38 22 10 8 4 0 44 25 0 19
5 ARRAS FA 35 22 9 8 5 0 31 24 0 7
6 BETHUNE 30 22 9 3 10 0 35 39 0 -4
7 LUMBRES OL 28 22 6 10 6 0 27 35 0 -8
8 US LESQUIN 27 22 7 6 9 0 35 30 0 5
9 ST ANDRE US 25 22 5 10 7 0 20 28 0 -8
10 US NOEUX 21 22 5 7 10 0 21 26 1 -5
11 AVION 21 22 4 9 9 0 21 28 0 -7
12 USSM LOOS-EN-GOHELLE 8 22 2 2 18 0 12 87 0 -75