1 339 464 visites 5 visiteurs

Les inscriptions sont ouvertes pour l’école de foot parrainée par Nicolas Anelka

9 juin 2020 - 23:33

Nord Eclair  Christian Odoux (Clp) | 09/06/2020

Comme le président de l’US Tourcoing, Fabien Desmet, l’avait annoncé en avril, l’académie NA39 du nom de l’ancien avant-centre de Chelsea et de l’équipe de France et de son numéro fétiche démarre en juin. Les inscriptions sont déjà ouvertes.

L’inauguration en grande pompe de cette académie de formation de jeunes joueurs à des postes offensifs, prévue en avril, a dû être reportée. Elle devait se faire en présence de Nicolas Anelka et de Didier Drogba devenu le parrain de l’UST, lui qui avait foulé la pelouse du stade Vandevegaete en 1990 à l’âge de 12 ans. Elle aura sans doute lieu à l’automne.

 

 

 

Cela n’a pas entamé la détermination du président-chef d’entreprise Fabien Desmet et de son staff au premier rang duquel Henrique Dacunha. Le recrutement ouvert à des jeunes joueurs de 12 à 18 ans désireux de se perfectionner « est lancé et annoncé sur la page Facebook du club. », « Il est urgent de s’inscrire car les demandes affluent de partout notamment en région. »

L’usage du ballon en question

 

Premier rendez-vous, la grande détection des enfants nés en 2008 aura lieu les mercredi 24 et samedi 27 juin de 9 h à 16 h. L’objectif est de constituer l’équipe des U13 qui jouera dès septembre en championnat aux couleurs de l’Académie Anelka sous le matricule de l’UST.

 

Rien de plus simple, il suffit de s’inscrire avant le 18 juin impérativement par mail à l’adresse suivante : fdeswarte.NA39@gmail.com

 

Une convocation sera envoyée à chacun pour cette détection qui se fera « par passage en groupes de 10 maximum pour respecter les règles sanitaires. ». Elle est prévue sur le terrain synthétique du stade Vandevegaete. Pas de problème a priori puisque les équipements sportifs sont ouverts. Seul « petit hic encore » l’usage du ballon « car je ne vois pas une détection de jeunes talents sans essai » ajoute Fabien Desmet.

 

Alors l’entreprenant président attend patiemment « les décisions concernant les sports collectifs prévus le 22 juin. ». Et si l’interdiction du ballon est maintenue par la ville, il essaiera comme il l’a indiqué à Salim Achiba, l’adjoint aux sports « de trouver une autre ville y compris au-delà de la frontière, ou de louer un terrain de football privé. Il est clair que les gamins dans le respect des règles et surtout au grand air sont les moins contaminés et contaminables, et on joue au foot en Allemagne » insiste-t-il. Avant de conclure avec le sourire : « ce serait dommage que ma ville rate cette première en France qui sera un grand événement sportif. ».

Commentaires