1 343 333 visites 10 visiteurs

UN PENALTY CONDAMNE ESQUELBECQ

29 octobre 2019 - 09:03

La Voix des Sports ,Le 28/01/2019

TEXTE ET PHOTO ERIC VERSLUYS

 

ESQUELBECQ (R2) – TOURCOING (R1) : 0-1 ap (0-0).

Arbitre : M. Delean. But : Cottenceau (115e, sp). Avertissements aux Esquelbecquois Keller (47e), Declunder (101e), Georges (119e) ; au Tourquennois Da Cruz (25e).

ESQUELBECQ : Keller ; Declunder (Carton, 115e), Mouchel, Lahaye, Vuylsteker, Blanckaert (Szyba,, 98e), Keller (Paillard, 66e), Baes, Georges, Hecquet, Colje (Aroussi, 80e). Entraîneur : Michael Vahtar.

TOURCOING : Derville ; Bouaziz, Fernandes, De Geitere, Slowik, Halipré (Cottenceau, 91e), Araujo (Maillet, 116e), Da Cruz, Petit Pierre, Lounas (Leuchi, 80e), Magnesse (Touhami, 112e). Entraîneur : Carlos Da Cruz.

Esquelbecq et Tourcoing ont livré un véritable match de Coupe, où Tourcoing l’a emporté par la plus faible marge. Le portier tourquennois, Alexis Derville intervenait du poing devant Yann Georges (6e), Ryan Keller adressait un bon centre qui ne trouvait pas preneur devant le but tourquennois (11e). L’action la plus dangereuse était un tir d’Araujo qui tapait la barre transversale (16e). Le gardien tourquennois, Derville, se montrait décisif devant Colje (41e, 42e) puis devant le capitaine esquelbecquois Steven Baes.

Une histoire de penaltys

À la reprise, Esquelbecq continuait sur son temps fort par Hecquet (53e) et Keller (46e), mais Tourcoing répondait par Araujo et Lounas. Georges accélérait entre deux défenseurs, mais perdait son duel avec Derville (75e). Hecquet était arrêté irrégulièrement dans la surface, le penalty tiré par Georges était repoussé par Derville (76e). Tourcoing pouvait également ouvrir le score, mais le penalty du capitaine De Geitere trouvait la transversale. Les deux équipes tentaient d’accélérer pour éviter les prolongations, en vain.

Des prolongations fatales à Esquelbecq

Après une première prolongation pauvre en occasion, la deuxième promettait d’être intense. Magnesse manquait le cadre pour Tourcoing (109e) tandis que l’Esquelbecquois David Vuylsteker, seul au deuxième poteau, ratait lui aussi une occasion.

Tourcoing arrachait sa qualification lorsque Araujo obtenait un penalty (115e), Cottenceau marquait et délivrait les siens. Carlos Da Cruz, coach de Tourcoing, relevait le caractère particulier de la Coupe. « C’était un vrai match de Coupe, dans un excellent esprit, avec du rythme, de l’engagement, des duels, Esquelbecq a une belle équipe, le petit terrain était un peu compliqué pour nous » déclarait-il. De son côté, Michael Vahtar, entraîneur d’Esquelbecq, ne pouvait cacher sa déception. « Nous avons eu des opportunités, on savait qu’Araujo était un joueur dangereux, je suis fier de mes joueurs, mais c’est frustrant de perdre de cette manière. »

Commentaires