1 332 960 visites 10 visiteurs

L’US Tourcoing se sépare de De Baets et tente l’électrochoc Itoumaïne

17 mai 2019 - 22:34

 

Reynald De Baets va désormais essayer de rebondir dans un autre club. Photo Joffrey François

La Voix Du Nord Joffrey François (Clp) | 17/05/2019 

 « En plein accord avec Reynald De Baets, les membres du bureau de l’UST football ont pris la décision pour les deux derniers matches de confier l’opération sauvetage, pour ce qu’il reste à sauver, à Yacine Itoumaïne, entraîneur de l’équipe réserve et Tourquennois plus que tout ». Voilà ce qu’écrivait le président Desmet dans un récent communiqué...   

« Nous sommes au pied du mur. Malheureusement malgré l’affection que je porte à Reynald, c’était le dernier levier à utiliser », a confirmé le président tourquennois. De son côté, le désormais ex-technicien de l’UST n’épilogue pas sur la situation mais tient tout de même à rectifier ce communiqué. « Ce n’est pas une décision commune. C’est avant tout un électrochoc tenté mais je ne comprends pas pourquoi la direction fait ce choix maintenant. Je n’ai rien à dire de plus si ce n’est que mon staff est solidaire et se met aussi en retrait. Pour ma part, je souhaite rebondir dans un autre club même si on m’a proposé d’autres fonctions que j’ai déclinées à Tourcoing. »

Pour le déplacement à Beauvais puis la réception du Touquet, c’est donc Yacine Itoumaïne qui va prendre place sur le banc. Un choix qui n’a pas été simple à prendre. « Ce n’est pas de gaieté de cœur que je succède à Reynald car une bonne relation de travail s’était instaurée entre nous. Il est très pro et compétent. C’est dommage que ce soit lui qui en pâtisse. Si j’ai décidé de relever ce défi c’est parce que le président me l’a demandé comme un service. Le voir dans cette situation avec ce club qu’il aime tant, je ne pouvais pas refuser.  »

L’ex-entraîneur de la réserve compte bien faire valoir ses qualités de meneur d’hommes pour remplir la mission sauvetage qu’on lui a fixée. « Il faut remotiver tout le groupe et mettre chacun devant ses responsabilités. Même si nous n’avons que 15 ou 20% de chances d’y arriver, il faut jouer le coup à fond. » Seule certitude, Yacine Itoumaïne ne restera sur ce banc que pour les deux derniers matches de l’exercice 2018-2019. Un autre technicien prendra les destinées de l’équipe lors de la prochaine saison. Son profil est défini mais sera différent selon l’issue heureuse ou non des deux derniers rendez-vous.

AS BEAUVAIS (2e, 45 points) - USF TOURCOING (12e, 26 points). Samedi, 18 heures.

Commentaires