1 035 023 visites 14 visiteurs

National 3 Le penalty de la discorde pourrait coûter cher à Tourcoing

17 avril 2019 - 22:54

La Voix Du Nord -Joffrey François (Clp) | 17/04/2019 

Dans le temps additionnel, l’attaquant tourquennois Ali Sonko a tiré le penalty qu’il venait d’obtenir, alors qu’il n’était pas le premier tireur désigné. Et son tir a été arrêté. L’UST a lâché deux points face à la réserve d’Amiens.

Ce nul face à la réserve d’Amiens est une mauvaise opération pour les Tourquennois, vu la physionomie de la rencontre.  

Ce n’est pas le « penaltygate » du PSG, entre Neymar et Cavani, mais Tourcoing a vécu une drôle de fin de match, samedi, face à la réserve d’Amiens. Alors que le score était de parité dans le temps additionnel, Ali Sonko obtient un penalty pour l’US Tourcoing. L’attaquant tourquennois se saisit du ballon pour se faire justice. Il croise sa tentative mais Banaziak, le portier amiénois, se détend du bon côté pour stopper la tentative.

Sur la pelouse, Ali Sonko se prend la tête entre les mains. Il sait qu’il vient involontairement de faire perdre deux points précieux à l’UST dans la course au maintien. Rentré le premier au vestiaire, Reynald De Baets frappe dans une bouteille avant de montrer à Pierre Gevaert, abattu sur un banc, des consignes écrites. Marvin Turcan, désigné premier tireur, entre à son tour et le coach tourquennois l’interpelle. La dernière recrue ustienne lui répond : « Je sais coach, mais je viens d’arriver au club et je ne voulais pas créer d’histoires ».

Relégable, Tourcoing est au pied du mur

La discorde ? Le tireur du penalty: « Les consignes d’avant-match n’ont pas été respectées », fulmine le technicien tourquennois. « Il y a un ordre donné pour les tireurs et Ali n’était pas le premier. Rater, cela peut arriver aux meilleurs et ça ne me dérange pas lorsque les consignes sont appliquées. Ce n’était pas le cas sur ce match et dans la situation actuelle, nous n’avions pas besoin de cela ».

Actuellement relégable, Tourcoing voit son avenir s’assombrir même s’il reste cinq rendez-vous, dont trois face à des concurrents directs (Chambly, Dunkerque et Le Touquet). La réception ce samedi (18 h) de Chantilly, déjà condamné, ne doit se solder que par un succès. « Mais pour s’en sortir, il va falloir être soudés et parvenir à nous libérer sur le terrain, car nous sommes capables de bonnes choses », positive De Baets.

US TOURCOING – SC AMIENS B 1-1 (0-0). Buts : Adim (84e) pour Tourcoing ; Ségarel (66e sp) pour Amiens.

Commentaires