1 392 323 visites 13 visiteurs

Droit De Réponse :La municipalité sort la calculette et se défend de ne pas soutenir l’USTFC

17 mai 2018 - 08:14

La municipalité sort la calculette et se défend de ne pas soutenir l’USTFC

La Voix Du Nord

 Florence Moreau | 16/05/2018              

 

Pointée du doigt par le président du club, la municipalité se défend dans un communiqué de ne pas soutenir l’UST Football Club.

Lâché par la municipalité ? C’est le sentiment de Fabien Desmet, président de l’UST Football, qui dénonce une baisse des subventions accordées par la mairie à son club. «  Étant donné que nos subventions baissent de 25 %, il est hors de question que je continue à mettre la main au portefeuille comme je le fais depuis des années, surtout avec le peu de considération que nous montre la ville  », déclarait-il ainsi dans nos colonnes mi-avril. Des propos qui n’ont pas laissé indifférent le maire, Didier Droart (LR), qui répond au président via un communiqué.

 

À propos du non-versement de la subvention de 22 348 euros de 2016, «  la ville n’était pas en mesure de se fonder sur des bases juridiques pour permettre son versement à l’USTF  », justifie l’élu. Mais il rappelle qu’il a été convenu, suite à une rencontre avec le président, d’une subvention exceptionnelle du même montant en 2017 «  au regard de la situation financière difficile dans laquelle se trouvait le club  ».

Plus de 200 000 euros versés en 2017

La convention pluriannuelle de partenariat 2015-2020, signée à l’initiative de Gérald Darmanin, alors maire, «  a plus que doublé la subvention que la ville verse au club par rapport à la municipalité précédente et elle dépasse aujourd’hui 200 000 euros  », défend Didier Droart. À titre d’exemple, l’USTF touchait un total de 88 297 euros en 2013. Bien qu’en baisse depuis 2016, cette subvention a atteint en 2017 un total de 204 733 euros.

Enfin, au président Fabien Desmet qui juge que la rénovation du stade Van-de-Veegaete n’est «  qu’une promesse électorale et rien de plus  », le maire assure que la rénovation du terrain synthétique se fera cette année pour un montant de 600 000 euros.

Commentaires